Cellule Pédagogique Universitaire (C.P.U.)

Objectifs

Initiée à l'aube de l'année universitaire 2013/2014, elle se veut comme veille pédagogique, la Cellule Pédagogique Universitaire dont le rôle réside dans une logique de concrétisation de différentes actions à caractères pédagogiques et scientifiques destinées aussi bien au collectif enseignant en exercice qu'à l'ensemble des étudiants des différents cycles en cours de formation.

À chaque membre de la communauté universitaire incombe en effet l’entière responsabilité « [d’] allier la liberté d’initiative au devoir imposé » (Fernando Savater) parce que chaque membre est un acteur particulier et spécifique de la culture citoyenne nationale au service du devenir sociétal qui repose surtout sur le ferment de la compétitivité.

Compétitivité qui exige par ailleurs l’acquisition d’un savoir-faire tangible en matière de numératie et de culturatie pour l’accès à l’innovation grâce à la dynamique de l’intelligence pratique. L’Université est cette promesse même ! Le tutorat en est l’instrument privilégié.

Par ailleurs, il est dans la logique des choses d'unifier toutes les actions et d'homogénéiser les rôles assignés à chaque organe pédagogique de notre établissement selon une hiérarchie respectée. Tenue des différents comités pédagogiques (depuis celui de la matière, en passant respectivement par ceux du niveau, de la spécialité pour en terminer avec du département).

En somme, l'objectif principal de la cellule incarne la trilogie PPP (Promouvoir le Parcours Pédagogique) à multi-niveaux et qui se veut dans :

La pédagogie.

Apprendre les b-a-ba pédagogiques sous entend savoir gérer, prendre des décisions fécondes et faire véhiculer un message noble de manière concise et précise. Etre méthodique, renvoie au sens de logique et banni le subjectif.

Comment piloter un organe pédagogique ?

Le responsable d'un organe pédagogique est amené à comprendre les déterminants de la gestion en milieu universitaire; écouter, comprendre et agir. Conjuguer entre rationalité d'actions, sagesse et résonance de pratiques sont autant d'éléments que devrait incarner tout responsable. Par ailleurs il y a lieu de prévoir et d'anticiper des actions en conformité parfaite avec le cadre réglementaire

Comment enseigner ?

L'apprentissage de l'acte d’enseigner des professionnels de l'enseignement supérieur en exercice, à travers l' application des théories et des modèles d’apprentissage à des situations d’enseignement. L'enseignant en exercice est amené à améliorer sa pratique enseignante selon les normes en vigueur et les concepts modernes des sciences de l'éducation. L''enseignant est invité à revisiter ses conceptions sur l'acte d'enseigner, à saisir les mécanismes d'apprentissage et d'enseignement au regard des courants pédagogiques modernes, à planifier son programme disciplinaire et ses séances de cours magistraux, et à organiser des activités d'apprentissage pertinentes en classe. Les pratiques d'enseignement doivent être planifiées méthodiquement selon des structures pédagogiques approuvées et cohérentes. 

Le téléenseignement.

Cette action est venue dans la perspective de pallier au manque d'encadrement, d'une part, mais également dans le but d'améliorer la qualité de la formation. En se conformant aux exigences de l'assurance qualité, le téléenseignement est une forme d'apprentissage et d'enseignement, intégrant par la même de nouvelles démarches éducatives dans le processus de formation.

C'est de là que le télé-enseignement adopte trois étapes bien distinctes :

   a- étape d'utilisation de la technologie, la visioconférence en particulier, pour absorber les flux d’apprenants, tout en améliorant sensiblement la qualité des enseignements et de la formation (processus à court terme).

   b- étape de recours aux nouvelles technologies éducatives, basées notamment sur le web (apprentissage en ligne ou e-learning),   pour     parvenir à l’assurance-qualité (processus à moyen terme).

   c- étape d'intégration dans laquelle le système de téléenseignement, sera déployé et validé, vers l’enseignement « distanciel », avec à la clé, la création d’une Chaine du Savoir, dont l'usage et le bénéfice dépasseront largement la seule sphère universitaire, pour atteindre un public plus large d'apprenants.

La production scientifique.

La science est un ensemble de connaissances au service de la société. Sciences is the orderly collection of observations about the natural world made via well-defined procedures , and modern science is an archive of scientific papers (Michael Jay Katz).

Valoriser ses propres résultats, des suites d'un parcours de recherche, signifie un outil mis au profit de la société à travers éléments tangibles et dont les retombées ne tardent pas à fructifier.

Pourquoi rédiger un article scientifique ?

L’écrit donne à l’individu la possibilité de se protéger lui-même en lui offrant l’image d’une cohésion et d’une continuité psychologique. En même temps, l’écriture a pour rôle de garantir l’individu contre l’effet destructeur du temps, en un mot contre l’oubli. Il ne faut pas se contenter d’une analyse des discours qui circulent à l’intérieur du domaine scientifique, mais observer les chercheurs en action : l’activité de rédaction se situe au carrefour du cognitif et du langagier, et les discours que les chercheurs produisent traduisent la nécessité de s’affirmer, d’affirmer un savoir, la vision qu’ils ont d’une certaine situation ou d’un domaine déterminé.

L'objectif d'un article scientifique réside principalement dans la reproductivité des résultats. C'est un critère essentiel afin d'assurer l'objectivité au terme d'une étude (conclusion).

Pourquoi communiquer ou confectionner un poster ?

Tout acteur issu du monde scientifique (enseignant, chercheur sénior ou junior)est interpellé à travers ce que mène et tout ce qu'il produit. C'est plutôt le caractère académique qu'exige une valorisation de résultats auxquels il est parvenu en saisissant l'opportunité de la tenue de manifestations scientifiques afin de faire passer un message à travers une conférence, communication ou poster. La rencontre révèle une dimension à multi niveaux ; ne se limitant pas à faire valoir ses résultats, mais une confrontation saine des idées tout en se situant dans la sphère recherche. Un speech pédagogique ou un poster attractif sont la devise de toutes communications. l'un comme l'autre, doit s'appuyer sur une trilogie C.S.A. qui veut qu'on soit Concis pour axer la communication sur le message, Structuré pour l'écoute ou la lecture et Attractif pour capturer l'attention et susciter l'intérêt scientifique.

La recherche scientifique.

A research project has not contributed to science until its results have been reported in a paper, the observation is which are accompanied by complete recipes (Michael Jay Katz).

Monter un projet et piloter une unité ou labo de Recherche.

Elles sont autant d'entités qui permettent de monter des propositions compétitives et se greffent toutes dans un seul et unique but; celui de servir la science et la connaissance. C'est depuis la pertinence et la faisabilité de projet en passant par la nouaison d'actions de partenariat jusqu'à l'obtention de résultats avérés par des productions scientifiques, voire même des brevets qui serviront le secteur socio-économique.

Le Centre d’Enseignement Intensif des langues.

Dans son programme d’action linguistique, l’Université Kasdi Merbah Ouargla réorganise son Centre d’enseignement intensif des langues avec le souci de répondre aux besoins linguistiques de ses enseignants accaparés par la publication scientifique et la diffusion des connaissances fortement configurées par les impératifs de la loi du marché linguistico-économique. Dans cet ordre d’idées, le Ceil initie les doctorants aux arcanes de la publication en langues étrangères et renforce les compétences acquises des enseignants-chercheurs. Certes, des résistances existent davantage liées à des représentations stéréotypées du statut de l’universitaire ; néanmoins, des jeunes esprits sereins y répondent par une volonté inébranlable de s’engager pleinement dans la voie de l’excellence scientifique.

L’Université Kasdi Merbah Ouargla a la légitime ambition de faire de ses enseignants-chercheurs des acteurs principaux notamment dans le champ des énergies renouvelables et de l’agronomie saharienne qui constituent justement les sources essentielles de la région ; pour cela la maîtrise des langues est un passage obligé !

C’est pourquoi, le Ceil de l’Université de Ouargla est membre du Raceil (Réseau Algérien des Centres d’Enseignement Intensif des Langues) dont les missions principales sont :

-        l’offre de cours de langues et préparation aux certifications internationales telles que Delf, Dalf, Tcf, Toefl, Daf, Dele ;

-        le renforcement de la pratique professionnelle en français et en anglais sur objectif spécifique (Fos et Esp) ;

-        la mutualisation des ressources et des outils nécessaires à la promotion de l’enseignement des langues étrangères ;

-        la dynamisation des échanges dans une perspective de synergie plurilatérale.

Le tutorat.

Le tutorat, au-delà de son seul aspect pédagogique, articule dessein personnel et intérêt collectif pour l’essor légitime de la Nation dont les acteurs-partenaires (enseignants, étudiants et administration) sont indubitablement à la fois les forces pensantes et les forces agissantesau sein de la société avec l’idée capitale que « la démarche intellectuelle doit exclure toute pensée pour soi et se situer dans les exigences nationales et la cohérence sectorielle » (Abdelhak Bererhi).

Le Centre de gestion des carrières.

Pourtant il ne faudrait pas s’y méprendre ; l’Université Kasdi Merbah Ouargla n’oublie absolument pas ses étudiants ! De premier, second ou bien troisième cycle, les futurs licenciés, mastérants et doctorants bénéficient d’offres de formation longuement élaborées, soigneusement réfléchies à même de garantir aux cadres à venir une insertion professionnelle et une socialisation sans heurts. Cette vocation commune est précisément celle du Centre de gestion des carrières (Cgc) qui travaille à la communication interne et externe des diplômés du Supérieur ; de la Cellule d’assurance qualité (Caq) et de la Cellule de suivi pédagogique (Csp) qui, entre autres, préparent les enseignants en charge des séances de tutorat destinées aux étudiants de L1.

Les Ecoles doctorales.

La vocation première des Écoles Doctorales est double : approfondir les connaissances, renforcer les compétences. Leur nature engage ainsi une gestion du partenariat universitaire à trois niveaux complémentaires : 1/administratif, 2/pédagogique et 3/scientifique.

Les Écoles Doctorales reposent également sur une réorganisation / renégociation des espaces et des compétences universitaires. Elles composent de fait une expérience novatrice qui explore la cartographie intellectuelle de l’Université algérienne.

Les Cnepruiales et les Doctoriales.

Sous la supervision du vice-rectorat en charge de la recherche scientifique, les Facultés de l’Université Kasdi Merbah Ouargla organisent les Cnepruiales durant lesquelles seront exposés les états d’avancement des travaux des Projets CNEPRU en cours et hébergés à l’Univ Ouargla.

Le Prix du Rectorat « Prec ».

Chaque année, à l’occasion de la Journée du Savoir, la Direction de l’Établissement organise le Prix du Rectorat « Prec » destiné à encourager les enseignants-chercheurs à la publication. Le PREC a pour objectifs :

-      de récompenser les enseignants-chercheurs d’Univ Ouargla ayant une production scientifique avérée ;

-      d’inciter les enseignants-chercheurs d’Univ Ouargla à plus d’effort de production scientifique et à contribuer davantage au développement d’une recherche scientifique utile (Dgrsdt-Mesrs) ;

-      d’aider à l’œuvre commune de visibilité d’Univ Ouargla dans le domaine des sciences ;

-      de fédérer les compétences du vivier scientifique d’Univ Ouargla.

La Maison de l’Entrepreneuriat.

Dans sa mission majeure, la maison de l’entrepreneuriat a pour ambition et vocation de développer des compétences complémentaires chez les jeunes diplômés de l’Enseignement Supérieur comme stratégie prospective en vue de leur carrière professionnelle future. Se donnant comme espace d’écoute, de sensibilisation et d’informations auprès des étudiants et des porteurs de projets, la maison de l’entrepreneuriat encourage à la création d’entreprise dans une perspective professionnelle. Un accent particulier est mis sur les différentes manifestations et évènements qui se tiennent régulièrement dans les cercles locaux et nationaux ayants trait à l’entrepreneuriat :

  • journées d’informations périodiques (Novembre, décembre, janvier et février) étalées et focalisées sur les spécialités des différentes facultés de l’université et destinées à inciter à la création d’entreprises et à l’élaboration des business plans ;
  • journées d’étude sur la création d’entreprises et l’appui du dispositif ANSEJ ;

workshop intensif intitulé « université d’hiver » organisé comme cours théorique et pratique de rédaction des différentes composantes du business plan.

L'internationalisation.

Il convient désormais que l’enseignant-chercheur d’Univ Ouargla se positionne en producteur du savoir savant et assume sa responsabilité intellectuelle grâce à une reconstruction éthique de son établissement ; une institution à même d’endosser sereinement sa responsabilité sociétale fondée sur la parfaite connaissance de sa culture d’appartenance. En effet, seule la compréhension de la complexité de l’Université Kasdi Merbah Ouargla, dans ses structures techniques et surtout de son tissu humain, est garante de la mobilisation et de la mobilité de ses énergies enseignantes et estudiantines, constitutives de son entité. Cette intelligence de l’identité de l’Université Kasdi Merbah Ouargla permettra également à son staff administratif l’ouverture effective à l’international dans sa vocation de contribuer au développement du « capital intellectuel de la nation » (Daniel Bollinger, Geert Hofstede).

Il est regrettable, néanmoins, de constater d’importantes dissonances dans la gestion de la question des compétences linguistiques, tant par les étudiants que par les enseignants-chercheurs (de plus en plus jeunes, il est vrai)en rupture évidente avec la situation linguistique de la recherche scientifique. Celle-ci « provient pour l'essentiel de l'internationalisation de la plupart des disciplines sous l'égide de la puissance scientifique et économique américaine » (Claude Truchot).

Le classement des universités est devenu désormais à ce titre une priorité de la gouvernance des établissements supérieurs comme critérium d’assurance-qualité et l’expression avouée de l’excellence de leurs formations et de leur recherche scientifique. L’Université Kasdi Merbah Ouargla, n’étant pas exempte de l’obligation de résultats, a instauré depuis un lustre une politique convaincue d’inscription à la double notoriété nationale et internationale de son potentiel enseignants-chercheurs évoluant au sein des laboratoires de recherche, des projets Cnepru, des projets Pnr, du projet Tassili et de la coopération bilatérale.

cependant, au-delà du seul classement international des universités, Univ Ouargla est consciente de devoir désormais plus que jamais veiller à l’articulation de la formation et de la recherche ; des stratégies conséquentes d’évolution sont ainsi mises en œuvre (Sndl, E-learning…) allant vers une démarche de production de savoirs (laboratoires de recherche scientifique, Pnr, Cnepru …) assis sur des fondements socioéconomiques qui nécessitent la maîtrise des langues-cultures aussi bien nationales qu’étrangères.

Le Coin américain (American Corner).

Le Coin Américain est une vitrine des enjeux socioculturels, des projets et des actions de coopération universitaire et scientifique entre l’Algérie et les Usa. Un lieu de rencontre et d’échanges de deux Cultures, de deux modes de penser et d’agir.